La bague de fiançailles de Lady Diana
© OhMyMag.com / Chris Jackson - Getty Images
Bijoux Mythiques . 1981
La bague de fiançailles de Lady Diana
Garrard Jewellery

C’est LA bague la plus photographiée au monde.

D’abord à l’annulaire de Lady Diana, puis, à celui de Kate Middleton, épouse de son fils aîné le prince William et duc de Cambridge. Un sublime saphir bleu nuit de dix-huit carats, entouré de quatorze diamants, montés sur or blanc. Un bijou mythique, iconique d’un pan de l’histoire de la Couronne britannique.

Ce bijou scelle les fiançailles de l’héritier, Charles, avec Lady Diana Spencer, jeune et ravissante aristocrate. Le peuple anglais s’entiche aussitôt de cette princesse à la prestance d’un mannequin, et aux yeux d’un bleu intense, un ton plus clair que celui du saphir central de sa bague. En jetant son dévolu sur ce bijou, Lady Diana rompt – pour la première fois, mais pas la dernière – avec la tradition !

Elle choisit une bague conventionnelle, typique de la haute joaillerie des années 80 : un bijou issu du catalogue de Garrard Jewellery, fournisseur officiel de la couronne d’Angleterre. Un modèle reproductible, au grand dam de la famille royale qui aime l’exclusivité. D’ailleurs, de nombreux joailliers se sont inspirés, et s’inspirent encore, de la bague de fiançailles de Lady Diana, donnant aux femmes des allures de « princesses ».

L’union de Charles et Diana – « le mariage du siècle » – est célébrée sous les yeux éblouis de plus de 35 000 invités, et suivies par 700 millions de téléspectateurs dans le monde entier, le 27 juillet 1981, à Londres. A la main de Lady Diana scintille la fameuse bague qui ne va plus jamais la quitter… Ce bijou raffiné l’accompagnera dans tous ses déplacements, et notamment sur le terrain de ses engagements humanitaires. Lady Diana est en effet une princesse pétrie d’humanité, ce qui lui vaut le surnom de « princesse des cœurs ».

Le conte de fées de Lady Diana se termine lorsqu’elle se sépare du prince Charles en 1992. Le 31 août 1997, elle connaît une fin tragique, tuée dans un accident de voiture sous le tunnel de l’Alma, à Paris.
Le monde entier, bouleversé, lui rend hommage.

La bague de fiançailles de Lady Diana revient alors à ses deux fils qui héritent de tous ses bijoux et scellent un pacte : le premier qui s’engagera, l’offrira à sa promise. Quelques années plus tard, en 2010, le célèbre saphir de Ceylan entouré de diamants réapparaît au doigt de Kate Middleton, fiancée du prince William.

Une bien belle façon de rendre hommage à sa mère tant aimée et trop tôt disparue, et de l’associer à son bonheur. Peut-être aussi une façon de conjurer le destin et d’ouvrir un chapitre plus heureux tout en inscrivant son épouse dans la lignée de la Princesse de Galles.

D’autres bijoux mythiques
Le Collier Hindou de Daisy Fellowes
© Vanity Fair
Le diadème Écume de diamants
© Baümer
2010
Le diadème Écume de diamants
Lorenz Baümer
Jackie Kennedy et ses colliers de perles
© Getty Images
Collier Satine
© Canturi
2000
Collier Satine
Canturi
Où trouver votre prochain bijou ?
À la recherche d’un bijou ? Découvrez où se trouve le détaillant le plus proche de chez vous.
Tous les points de vente