Exposition
« Pierres précieuses »

au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

Voyage au centre de la pierre

Exposition Les Pierres Précieuses

 

On descend quelques marches, et nous voilà comme dans les entrailles de la terre. Dans l’obscurité du parcours, on tâtonne un peu, et nos yeux s’habituent. Définition d’une roche…peut-on lire sur une première grande stèle thématique. Mais chut, des trésors, de-ci de-là, étincellent déjà, au plus près des pierres précieuses, et du big bang.

C’est ici que le temps et les minéraux cristallisent, dans des conditions de pression ou de température souvent extrêmes. Et c’est limpide. La géodynamie et les différents phénomènes naturels se révèlent à travers films d’animation et écrans tactiles.

 

Topaze bleue gemme et quartz morion

Puis, le visiteur se fige, longtemps parfois, devant la quarantaine de vitrines-écrins qui ponctue la visite : diamants, rubis, aigues-marines, améthystes, topazes, jades, pierres de lune… Ces pierres sont présentées sous trois aspects : minéraux bruts, gemmes façonnées et bijoux de haute joaillerie. On remonte les strates. Ainsi, en un coup d’œil ébloui, on embrasse l’histoire plurimillénaire des minéraux, et on découvre ce que l’Homme déploie, depuis des siècles, pour servir leur éclat. Une quête de beauté qui nous vient de très loin.

Topaze bleue gemme et quartz morion, © MNHN F. Farges

Tanzanite taillée

 

Cette spectaculaire exposition Pierres Précieuses met en regard 500 minéraux, gemmes et objets d’art issus de la prestigieuse collection du Muséum et plus de 200 créations joaillières puisées dans la collection patrimoniale de la Maison Van Cleef & Arpels. Parmi ces trésors, un coquillage percé datant de 90 000 ans, considéré comme l’un des plus anciens bijoux au monde. Des saphirs du Puy-de-Dôme, les deux plus gros jamais trouvés en Europe, une aigue-marine « Santa Maria » du Brésil, de 50 kg, au bleu si intense. Et, parmi les pièces d’exception, le collier en platine et diamants porté par Sa Majesté la reine Nazli d’Égypte en 1939. 673 diamants ronds et taille baguette illuminent ce chef d’œuvre.

C’est une immersion, un dialogue inédit, tant scientifique qu’esthétique dans les profondeurs brutes ou polies de la création.
 Au sortir du voyage, en traversant le jardin des plantes, on chuchote encore.

 

Tanzanite taillée, © MNHN F. Farges

Exposition Pierres Précieuses – Van Cleef & Arpels
Jusqu’au 14 juin 2021

Grande Galerie de l’Évolution
 Muséum national d’Histoire naturelle,
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire Paris 5e

www.jardindesplantesdeparis.fr
www.vancleefarpels.com

 

collerette émeraudes et diamants 1929

Collerette émeraudes et diamants 1929, © Van Cleef & Arpels, P. Gries

S.D.